Fini la ZAC « soucieuse de son environnement », vive la logistique ?

Après un affichage dans l’air du temps en faveur de l’environnement, de l’écologie industrielle et autre économie circulaire, les masques tombent !

Déjà estampillée « territoire industriel clés en main[1]« , la ZAC des Portes du Tarn vient tout juste de se voir attribuer le statut de « territoire de logistique », « clés en main » là encore[2]. La ZAC Les Portes du Tarn prend donc un nouveau départ et se revendique désormais sans complexe comme pouvant se spécialiser dans la logistique.

Ainsi, les engagements pris sont foulés aux pieds. Les élus-décideurs, à la peine pour la commercialisation de la ZAC et voyant s’approcher le mur des échéances financières, abandonnent toutes leurs vertueuses intentions initiales, qui apparaissent maintenant pour ce qu’elles étaient : des promesses sans fondement pour faire accepter leur projet démesuré.

Les citoyens mobilisés depuis la présentation du projet de plateforme logistique géante TERRA 2 avaient donc bien raison d’alerter les habitants du territoire. Leurs craintes sont aujourd’hui démultipliées. Ce classement de la ZAC en « territoire de logistique » attirera nécessairement d’autres plateformes.  Les 500 mouvements de poids lourds par jour prévus pour TERRA 2 ne sont-ils plus désormais qu’une hypothèse basse ?

La zone Saint-Sulpice-la-Pointe/Buzet-sur-Tarn deviendra-t-elle l’épicentre du transport routier au cœur de la région Occitanie, et donc un véritable enfer pour les riverains ? Les élus qui sont à l’origine de ce revirement doivent des réponses à leurs administrés. Nous les attendons.


[1] https://www.facebook.com/StopTERRA2/posts/375290974264641

[2] https://www.banquedesterritoires.fr/le-gouvernement-presente-49-territoires-de-logistique-et-de-nouvelles-mesures-en-faveur-de-la

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.