ZAC Les Portes du Tarn : logistique et « rumeur gouvernementale » persistante ?

Dans un article récent de la Dépêche du Midi, intitulé « Portes du Tarn : la CCTA emprunte pour faciliter l’accueil des entreprises[1] », nous lisons : « Emmanuel Joulié, maire de Garrigues [sic] et 4è vice-président de la CCTA, a profité de l’occasion pour dissiper les rumeurs persistantes selon lesquelles Les Portes du Tarn deviendraient une « zone fléchée » pour de la logistique. »

Au risque de contredire M. Joulié, maire de Labastide-Saint-Georges, vice-président de la Communauté de Communes Tarn-Agout (CCTA), conseiller départemental, vice-président de la Commission Cohésion Territoriale et Développement durable du conseil départemental, président du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement Tarn et membre du SMIX Les Portes du Tarn, il semblerait que le mot « rumeur » soit inapproprié. La ZAC Les Portes du Tarn fait bien partie des 49 sites désignés « Territoires de logistique » le 21 octobre par Jean-Baptiste Djebbari et Agnès Pannier-Runacher, à l’occcasion du deuxième Comité interministériel sur la logistique (Cilog)[2]. Ce n’est donc pas une « rumeur », mais un fait établi.

Ce label étant promu par les collectivités locales, on ne sait toujours pas qui, au sein du SMIX, a postulé pour que la ZAC Les Portes du Tarn soit identifiée comme « Territoire de logistique ». Stop TERRA 2 a interrogé M. Ramond[3], président du CD 81, du SMIX Les Portes du Tarn et de la SPLA 81, à ce sujet. Le collectif attend toujours une réponse.


[1] https://www.ladepeche.fr/2021/12/04/portes-du-tarn-la-ccta-emprunte-pour-faciliter-laccueil-des-entreprises-9970487.php

[2] https://www.banquedesterritoires.fr/le-gouvernement-presente-49-territoires-de-logistique-et-de-nouvelles-mesures-en-faveur-de-la     

[3] https://www.facebook.com/StopTERRA2/posts/397283488732056

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.