ZAC les Portes du Tarn : les travaux doivent s’arrêter suite à une décision de justice

Peut être une image de texte

Coup de tonnerre sur la ZAC : le juge des référés du tribunal administratif de Toulouse vient de suspendre l’exécution de l’arrêté du 6 mai 2021 autorisant la destruction d’espèces protégées pour l’aménagement des travaux de la ZAC Les Portes du Tarn.

L’urgence à suspendre a été reconnue compte tenu des impacts sur les espèces protégées pouvant résulter des travaux en cours sur la ZAC. Par ailleurs, une motivation insuffisante a été retenue concernant la raison impérative d’intérêt public majeur. L’arrêté de 2021 omet en effet d’indiquer en quoi la dérogation accordée répondrait à cette raison impérative d’intérêt public majeur. Il faut désormais attendre le jugement sur le fond et les travaux doivent donc s’arrêter.

C’est une immense victoire pour le collectif Stop TERRA 2, les associations requérantes FNE Midi-Pyrénées et Saint Sulpice Active et Citoyenne, tous leurs soutiens et l’ensemble des citoyens qui dénoncent, depuis des années, les erreurs de commercialisation de la ZAC, dont le projet d’entrepôt logistique géant TERRA 2.

On ne peut plus aujourd’hui aménager et développer le territoire comme au siècle passé sans prendre en compte les enjeux environnementaux. Les élus décideurs vont être enfin forcés d’en prendre acte. Nous sommes confortés dans nos prises de position et restons néanmoins disposés à discuter de nos propositions alternatives avec les élus en charge. L’avenir de la ZAC doit se construire sans TERRA 2 et autres types d’activités non compatibles avec un développement soutenable et allant à l’encontre des intérêts de notre territoire et de ses habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.